Tomates sans fin…

tomate-verte

Que faire de mes tomates en fin de saison ?

Octobre est déjà là et l’été n’est plus qu’un souvenir.
Et si ce n’est toujours pas fait, avec tristesse, vous devrez retirer vos plants de tomates du potager.tomates-natureetpotagerenville

Alors vous vous demandez : « Et si mes cultures sont encore fournies, que faire ? »

Il est vrai que les tomates vertes sont difficilement consommables, mais quel dommage de perdre cette dernière récolte… Surtout, ne jetez rien !

Voici quelques alternatives et solutions pour ne pas gaspiller une seule graine :

// Prolonger la saison des tomates en boostant les derniers rayons de soleil

Les tomates sont des fruits, elles ont donc besoin de beaucoup de lumière et de chaleur pour mûrir.

Supprimez d’abord les feuilles abimées, malades ou en contact direct avec les fruits pour favoriser l’exposition. Cela permet aussi de limiter la propagation des maladies. Attention à ne pas trop dégarnir le pied de ses feuilles sinon il n’y aura pas de photosynthèse et vos fruits manqueront de sucres.
N’oubliez pas d’utiliser un outil tranchant bien affuté et désinfecté !

– Vous pouvez aussi utiliser un paillage de pierre, gravier, lauze, pouzzolane, galets… Le paillis minéral permet d’économiser de l’eau et surtout de restituer pendant la nuit la chaleur captée durant le jour.

Protégez vos plants grâce à un voile ou un plastique tendu au dessus. Vous pourrez les récolter plus tardivement. De plus, cultivée sous abri, la tomate aura la peau plus fine.

 🍅🍅🍅🍅🍅🍅🍅🍅

// Quelques précautions à prendre avant toutes manipulations

À cette période de septembre octobre, le champignon responsable du mildiou a plus de risque d’être présent même s’il ne s’est pas manifesté. C’est pourquoi il faudra être très rigoureux dans le tri des tomates.

  • Les fruits trop tachés ou trop abîmés doivent être jetés, et surtout pas dans le compost !
  • Cueillis à proximité de plants potentiellement malades, les tomates doivent être consommées rapidement pour ne pas laisser le mildiou se développer.

En préventif, vous pouvez pulvériser de la décoction de prêle ou d’ail.

🍅🍅🍅🍅🍅🍅🍅

// Faites rougir vos tomates !

Pour une maturation rapide de vos tomates vertes, récoltez les et placez les dans une cagette tapissée de papier journal à l’abri de l’humidité.

Petite astuce pour aller plus vite, placez-y une pomme parmi elle. L’éthylène dégagé par la pomme accélérera le mûrissement des tomates (c’est d’ailleurs le cas pour tous les fruits).

 🍅🍅🍅🍅🍅🍅🍅

// Mangez-les, même vertesTomates - oeillet dinde- natureetpotagerenville

La nature est bien faite ! Si les tomates ne sont pas mûres, une substance toxique appelée solanine rend le fruit tellement amère qu’il en est immangeable cru. À la cuisson cette substance disparait et vous pourrez la conserver ou la déguster en tarte, en beignet, en confiture et pourquoi pas en chutney ?

Recette Tomates de Chutney de tomates vertes

Ingrédients

  • 1 kg de tomates vertes
  • 250 g de sucre
  • 2 oignons
  • 1 gousse d’ail
  • 250 ml de vinaigre (balsamique, cidre)
  • 1 morceau de gingembre frais (environ 50 g)
  • 3 clous de girofle
  • Piments (variété et quantité selon les goûts)
  • 1 cuiller à café de graines de fenouil
  • 5 grains de poivre noir
  • Environ 5 g de sel

Réalisation

  • Coupez les tomates, les oignons, l’ail et le gingembre en cubes
  • Hachez le(s) piment(s) très finement après l'(es) avoir épépiné
  • Dans une grande marmite, versez le sel, le sucre et le vinaigre
  • Portez d’abord à ébullition et remuez jusqu’à ce que le sucre soit complètement dissout
  • Ajoutez l’ensemble des légumes et des épices
  • Laissez cuire environ 30 minutes. Le mélange doit frémir sans bouillir
  • Versez le chutney bouillant dans des pots à confiture préalablement stérilisés.

Une telle préparation peut se garder plusieurs mois. Consommer avec des viandes, du fois gras ou encore du fromage de chèvre.

 🍅🍅🍅🍅🍅🍅🍅

// Prenez-en de la graine

Vous voulez reproduire fidèlement et gratuitement vos variétés de tomates préférées ?

  • Choisissez votre « tomate parfaite » et coupez la en 2
  • Extrayez les graines enveloppées de pulpe dans un verre avec un peu d’eau
  • Laissez reposer quelques jours jusqu’à l’apparition de moisissure
  • Déposez les graines dans un chinois et lavez à l’eau, supprimez l’excédent gluant avec vos doigts
  • Égouttez les graines une à une et faites les sécher sur un papier sulfurisé avant de les ensacher au sec
  • Il ne vous reste plus qu’à les semer au printemps prochain 😉

 🍅🍅🍅🍅🍅🍅🍅

 

Source :

Terre Vivante – L’agenda du jardinier bio / Ramène ta fraise ! – Catherine Delvaux /

LAISSER UN COMMENTAIRE

vers-de-terre-main

Adoptez des vers pour passer au vert !

Des poubelles trop lourdes ? Des plantes à nourrir ? Avec le lombricompostage, réduisez…
Lire +
Cosse-sarrasin-paillage

LE PAILLAGE / indispensable en hors-sol

LE PAILLAGE : Une étape indispensable pour vos cultures hors-sol PROTECTION DU SOL - STOP LES…
Lire +
journeepermaculture-jc-coline-marie-do-camille-theo

Journée Permaculture dans le Médoc

Chez Nature&Potager en ville, on ne travaille pas la nature, on travaille avec la…
Lire +
lessaimdelareine-begles-web

LES RUCHETTES DE L’ESSAIM DE LA REINE 🌻

Ça y est les ruches de L'ESSAIM DE LA REINE sont installées !! Une…
Lire +
oyas-arrosage

La Gestion de l’EAU ☂

L'eau a toujours été un élément essentiel à toute forme de vie, aujourd'hui il…
Lire +
Fraisiers - spirale - darwin

☀ LE FRAISIER // Tout savoir !

Cultivez des fraisiers, c'est garantir des fraises année après année ! Ils recouvriront le…
Lire +