☀ LE FRAISIER // Tout savoir !

Fraisiers - spirale - darwin

Cultivez des fraisiers, c’est garantir des fraises année après année !

Ils recouvriront le sol de votre jardin très facilement et ils sont parfaits pour des cultures hors-sol en sacs géotextile ou en jardinière !

IDEAL SUR UN BALCON – RÉCOLTE DURABLE – MULTIPLICATION SIMPLE – RÉSISTANT

Faire des semis de fraisiers ? Ce n’est vraiment pas commun ! Achetez les en godets ou récupérez en chez des amis qui en cultivent déjà.

BON À SAVOIR
Les petits points jaunes-bruns sur le fruit sont des akènes, ils contiennent chacun une graine…

 /LE REPIQUAGE

Saison – Mars à Avril ou Août à Octobre –

Pour le repiquage des fraisiers, c’est simple !
Avant de les planter, préparez les en les laissant tremper dans de l’eau, espacez les plants d’environ 30 cm et ajoutez une bonne poignée de lombricompost.

 /L’ARROSAGE

Arrosez les régulièrement.
Aidez vous d’un beau paillage pour protéger le sol des grosses chaleurs, éviter l’évaporation trop rapide de l’eau et garder les fruits au propre. Chez Nature&potager en ville on utilise des cosses de sarrasin comme paillage, fines et fluides et avec un très fort pouvoir de rétention hydrique.

 // L’EXPOSITION

Plantez les au soleil et dans les régions du sud plutôt mi-ombre.
Certaines variétés rustiques n’ont pas besoin d’être exposer directement au soleil. Les fraises des bois, que l’on trouve dans nos forêts se contentent très bien d’une exposition mi-ombre toute l’année.

 /L’ENTRETIEN

Les fraisiers sont en général peu sensibles aux maladies et aux insectes. Suivez ces petits conseils et vous éviterez les faux-pas :

  • Choissisez de préférence des fraisiers cultivés par un horticulteur bio
  • Ne serrez pas trop les plants, cela peut favoriser l’apparition de champignons
  • Attendez 3 ans avant de replanter des fraisiers au même endroit
  • Vous pouvez utiliser le Phytomix – Au Bon Purin à l’automne et au printemps pour prévenir des maladies
  • Attention aux oiseaux ! Un filet ou un épouvantail peuvent faire l’affaire.

Même si on a hâte de manger les premières fraises, il faut laisser le fraisier concentrer ses forces sur son développement racinaire en supprimant les premières fleurs.
Ça fait mal au coeur mais c’est pour une meilleure récolte ! 😉

// L’AMENDEMENT

La terre doit rester humide, fraîche et bien ameublie.
Les plantes comestibles doivent se nourrir, il est donc important de faire des apports en nutriments. Faites 2 apports de lombricompost pour printemps-été et 1 à 2 apports pour l’automne-hiver.

 /LA RÉCOLTE

Selon la variété et la maturité du plant, l’abondance de la récolte peut varier. Certains fraisiers produisent même des fruits jusqu’aux gelées.
Il faudra cueillir les fraises au fur et à mesure de vos besoins dès maturité. Une fraise encore verte peut rougir en quelques jours seulement. Surveillez les bien, les gastéropodes les apprécient aussi !

 // LES VARIÉTÉS

2 variétés différentes – Les fraisiers remontants (2 récoltes, généralement étalées sur l’année jusqu’aux gelées) et les non-remontants (1 seule récolte mais très abondante).

  FRAISIERS REMONTANTS

  • Mara des bois > Se rapproche de la fraise des bois, s’adapte parfaitement aux petits espaces
  • Gento > Variété allemande, de gros fruits bien sucrés, ferme et juteuse
  • Reine des vallées > Produit généreusement jusqu’aux gelées, de petits fruits et pas de stolons
  • Vivarosa > se rapproche de la mara des bois, et fait de magnifiques fleurs roses pour embellir vos jardinières 🙂

  FRAISIERS NON-REMONTANTS

  • Gariguette > Une classique, avec une remontée très fertile
  • Suprises des Halles > Variété ancienne et rustique, très résistante aux maladies !
  • Ciflorette > Allongée, résistante et au parfum délicieux

 // LES TECHNIQUES DE CULTURE

  • Au sol : butte, spirale, directement en terre…
  • Hors-Sol : Tours, sacs géotextile, pots suspendus, jardinière…

 /LA MULTIPLICATION

fraisier-dessin-stolons-web

  ➳ Par voie végétative

Appelée aussi marcottage.
À la fin du printemps, certaines variété de fraisiers émettent des stolons. C’est à partir de cette longue tige que reprendra racine un nouveau fraisier. Il faudra couper la tige pour que le jeune plant développe ses propres racines indépendamment du plant-mère. (comme image ci-dessus)

  ➳ À la main

Les variétés qui ne développent pas de stolons peuvent tout de même être multipliées, en les divisant au moment du rempotage. Préférez la période de fin septembre et fin octobre.

    ☉QUEL VOISINAGE POUR VOS FRAISIERS ?

Les associations de plantes permet de les protéger :

  • des ravageurs
  • d’attirer les insectes pollinisateurs afin d’obtenir un meilleur rendement
  • de protéger le système racinaire

Les associations positives pour le fraisier :
En général, toute la famille des alliacés comme l’oignon, l’ail, la ciboulette…
Aussi, le basilic vert et pourpre, la bourrache, l’oeillet dinde, le souci…

ci-dessous – un petit concentré des savoirs sur le fraisier – à partager =)

Ficheplantesfraisier-natureetpotagerenville

© Camille Minguet

LAISSER UN COMMENTAIRE

vers-de-terre-main

Adoptez des vers pour passer au vert !

Des poubelles trop lourdes ? Des plantes à nourrir ? Avec le lombricompostage, réduisez…
Lire +
Cosse-sarrasin-paillage

LE PAILLAGE / indispensable en hors-sol

LE PAILLAGE : Une étape indispensable pour vos cultures hors-sol PROTECTION DU SOL - STOP LES…
Lire +
tomate-verte

Tomates sans fin…

Que faire de mes tomates en fin de saison ? Octobre est déjà là et…
Lire +
journeepermaculture-jc-coline-marie-do-camille-theo

Journée Permaculture dans le Médoc

Chez Nature&Potager en ville, on ne travaille pas la nature, on travaille avec la…
Lire +
lessaimdelareine-begles-web

LES RUCHETTES DE L’ESSAIM DE LA REINE 🌻

Ça y est les ruches de L'ESSAIM DE LA REINE sont installées !! Une…
Lire +
oyas-arrosage

La Gestion de l’EAU ☂

L'eau a toujours été un élément essentiel à toute forme de vie, aujourd'hui il…
Lire +