Encore un peu l’hiver…

Givre-au-jardin-fruits-08-17

Il aura battu des records en montagne… à Bordeaux il n’aura été là qu’en pointillé, entre de longues journées de pluie. Alors pour entamer ces premières pages avec nature & potager en ville, avant d’échanger autour des nouvelles formes de végétalisation urbaine, avant de se passionner pour les dernières expériences d’une agriculture urbaine qui innove tous les jours, avant quelques clins d’œil que j’aurai souvent pour des plantes que j’aime, j’ai d’abord eu envie d’un peu de recul avant le grand saut du printemps !

Une façon d’être au jardin, aussi importante que celle de l’action : celle de la contemplation et de l’observation…

Givre au jardin 08 (30)« Éclats de givre », quelques photos réalisées en 2008… où comment profiter des premières heures du jour pour saisir une forme d’art éphémère que la nature nous offre… les premiers rayons de soleil, et la magie disparait !

Givre au jardin 08 (17)

une façon aussi d’illustrer que même en hiver, un potager est plein de belles surprises !

Givre au jardin 08 (23)

En fait une introduction un peu détournée pour parler d’une de mes dernières lectures de 2012 : « Le jardin perdu » de Jorn de Précy (1912), jardinier islandais inconnu de l’époque victorienne, mais qui fut néanmoins l’ami de la grande paysagiste Gertrude Jekyll… Publié à 2000 ex. passés inaperçus à l’époque, un éditeur inspiré (aux pages crèmes) le découvre et le réédite en 2011, peut-être la raison aujourd’hui d’un regard simple et sensible sur ces premières pages autour du jardin !
Des idées étonnantes pour son époque,une conscience écologique avant l’heure, quelque part un visionnaire pour aborder déjà l’idée d’un jardin en mouvement, d’un jardin sauvage, « où l’homme peut cohabiter avec une nature en liberté, renouer avec ses origines et retrouver le chemin du retour… »
On n’est pas loin des grands principes de la permaculture ! (oui, l’idée d’un prochain article !).
Il nous rappelle ainsi que le jardin est un lieu de résistance et de rupture face au monde économique qui nous entoure…
un livre qui m’a parlé « vrai » jusqu’à la dernière page, quand il évoque par exemple cette nécessaire urgence à « modifier en profondeur notre relation au vivant » ou comment « comprendre et respecter l’esprit d’un lieu »…
Voilà, une introduction un peu éloignée des mini-potagers de nature & potager en ville, mais pas tant que ça…
Au fil des mois, et au delà du potager urbain, ces pages seront aussi un espace de réflexion et de liberté au jardin, l’enthousiasme d’un jour ou le coup de gueule du lendemain, une plante inconnue qui me questionne… Avec le plaisir d’un échange qui s’installe !
En espérant qu’avec le printemps qui se prépare, le potager en ville devienne un lieu où cultiver sa différence !

LAISSER UN COMMENTAIRE

vers-de-terre-main

Adoptez des vers pour passer au vert !

Des poubelles trop lourdes ? Des plantes à nourrir ? Avec le lombricompostage, réduisez…
Lire +
Cosse-sarrasin-paillage

LE PAILLAGE / indispensable en hors-sol

LE PAILLAGE : Une étape indispensable pour vos cultures hors-sol PROTECTION DU SOL - STOP LES…
Lire +
tomate-verte

Tomates sans fin…

Que faire de mes tomates en fin de saison ? Octobre est déjà là et…
Lire +
journeepermaculture-jc-coline-marie-do-camille-theo

Journée Permaculture dans le Médoc

Chez Nature&Potager en ville, on ne travaille pas la nature, on travaille avec la…
Lire +
lessaimdelareine-begles-web

LES RUCHETTES DE L’ESSAIM DE LA REINE 🌻

Ça y est les ruches de L'ESSAIM DE LA REINE sont installées !! Une…
Lire +
oyas-arrosage

La Gestion de l’EAU ☂

L'eau a toujours été un élément essentiel à toute forme de vie, aujourd'hui il…
Lire +